Moins de retraits de permis

L’année dernière, en Suisse, près de 80 000 conducteurs ont dû rendre leur permis de conduire helvétique ou d’autres documents comme le permis d’élève conducteur, soit près de 6 % de moins qu’en 2017. Les principaux motifs de retrait étaient une vitesse excessive et la conduite en état d’ébriété. Tel est le bilan des dernières statistiques sur les mesures administratives (ADMAS) du système d’information relatif à l’admission à la circulation  de l’Office fédéral des routes (OFROU).

https://www.astra.admin.ch/astra/fr/home/dokumentation/medienmitteilungen/anzeige-meldungen.msg-id-74229.html

Ce contenu a été publié dans Actuel. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.